De mon monde

Il faut essentiellement que ce soit coloré. Ou rigolo. Ou bizarre. Surtout bizarre.

Je dessine dès que je m’ennuie, ou dès que j’écoute sans prendre de notes. Des petits bonhommes et des petites créatures bizarres.

Mais je peints aussi, quelque fois, enfermée dans ma grotte-atelier. Ce qui me passe par la tête, ou sur des photos qui soudainement méritent de changer de médium.

Il faut essentiellement que ce soit coloré. Ou rigolo. Ou bizarre. Surtout bizarre.

Ôpalescente

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code